Aujourd’hui, je vous présente une des nombreuses techniques pour créer des cornes de démon ! J’en avais créées pour un atelier CosplayMat et ayant oublié de prendre des photos d’avancement, j’en ai débutées de nouvelles pour vous illustrer ce tutoriel.

J’espère que ça vous plaira !

Ce dont vous aurez besoin

Matériel

  • Mousse (eva ou autre – peu importe l’épaisseur mais plus épais demande moins de couches à coller)
  • Sous-couche (colle à bois ou flexipaint par exemple)
  • Peinture de votre choix
  • Colle contact

Outils

  • Cutter + ciseaux + tapis de découpe
  • Outil multifonction (j’utilise ici le mien de la marque Silverline qui marche très bien)
  • Pyrograveur ou fer à souder (pas obligatoire – j’ai un Silverline aussi)

La réalisation de vos cornes en mousse

1ère étape, le patronage et la découpe

Un petit dessin pour me donner une idée et le "patronnage" avant découpe.
Un petit dessin pour me donner une idée et le “patronnage” avant découpe.
Les épaisseurs de mousses découpées, en faisant attention de ne pas découper mon sol. ORZ
Les épaisseurs de mousses découpées, en faisant attention de ne pas découper mon sol. ORZ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voulant créer des cornes plutôt rondes et pas trop grandes, sans référence particulière, j’ai d’abord dessiné une ébauche sur du papier avant de me décider sur la forme. Une fois le dessin sur papier prêt, j’ai découpé la forme dans ma mousse assez de fois pour avoir une bonne épaisseur. Les premières que j’ai réalisées ont nécessité 3 épaisseurs de mousse 10mm, celles de la photo 5 épaisseurs de mousse de 5 mm.

2ème étage, l’assemblage :

Le collage, deux épaisseurs par deux épaisseurs, pour avoir un gros tas à la fin
Le collage, deux épaisseurs par deux épaisseurs, pour avoir un gros tas à la fin

Après avoir découpé toutes les parties, pour les deux côtés, j’ai commencé à coller avec de la colle contact toutes les couches ensembles. Petit à petit, cela a commencé à ressembler à un mille-feuille de plaques de mousse.

Si les côtés n’arrivent pas à la même distance, ce n’est pas un soucis vu que tout sera taillé après. C’est donc à partir de ce bloc un peu difforme que j’ai commencé à sculpter la forme des cornes.

 

 

 

3ème étape, la sculpture :

Le mandrin de ponçage sur mon outil multifonction !
Le mandrin de ponçage sur mon outil multifonction !

Attention à cette étape : protégez-vous bien les yeux et les voies respiratoires, ainsi que votre lieu de travail (ou travaillez dehors) !
À l’aide du mandrin de ponçage sur mon outil multifonction, j’ai taillé les cornes. Cela m’a pris 1h environ pour avoir une forme convenable sur les deux et surtout symétrique (ou à peu près).

J’ai commencé à grande vitesse pour passer de la base à la pointe petit à petit. La mousse se creuse très facilement avec ce mandrin et cela permet de voir son travail avancer assez rapidement. C’est également ce mandrin que j’utilise lorsque je dois finir en biais de la mousse ou enlever des parties qui dépassent. Il faut être plutôt vigilant, un coup mal donné pouvant créer un trou dans la mousse.

Une fois la forme désirée obtenue, on peut passer à l’étape la plus amusante selon moi, les finitions !

 

4ème étape, les finitions :

L'effet donné
L’effet donné

 

Afin d’ajouter un peu de déco à mes cornes, j’ai donné un effet “bois” partant de la base jusqu’à la pointe. Pour les faire, j’avais utilisé un pyrograveur sur le stand de CosplayMat lors de Games Island, qui fait fondre la mousse et permet de tailler très facilement.

On peut aussi utiliser un fer à souder qui sera exclusivement réservé au worbla/à la mousse ou un mandrin de gravure sur l’outil multifonction, qui ne chauffera pas mais permettra de sculpter facilement.

 

 

 

5ème étape, la sous-couche et peinture :

La sous-couche visible ici
La sous-couche visible ici

J’ai sous-couché mes cornes avec du flexipaint, mais cela peut se faire avec votre sous-couche préférée (colle à bois, plastidip, etc…). Je n’avais pas envie que mes cornes soient plates et lisses donc je n’ai mis que deux couches, juste pour que ma peinture tienne mieux après. Ainsi, la texture “granuleuse” est restée et cela donne un effet parfait pour ce que je voulais.

La sous-couche était grise donc j’ai ensuite passé une couche de peinture aérosol noire pour avoir une base bien sombre, suivie d’un brossage à sec marron/brun pour un effet bois.

Bien sûr, tous les effets et couleurs sont possibles, de même que la forme, c’est selon vos goûts ou votre référence !

Pour l’attache, je vous avoue que je ne les ai pas encore posées mais l’avantage de la mousse étant son faible poids, il est possible de les clipser sur des grosses barrettes, tout comme un serre-tête ou des aimants (afin que ce soit invisible). Pour ma part, ce sera des barrettes je pense !

Si vous n’avez pas tout compris, n’hésitez pas à m’envoyer un message via ma page, mon Instagram ou le formulaire contact du blog. Bon courage pour vos créations !